Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Auteur:Joel Simond

Aigueblanche acceuillera de nombreux  petits citadins dans ces centres de vacances.

En 1922 ,Adrien Rey-Golliet,alors maire des Avanchers, fonde l'association des Centres de Vacances en Montagne.

Elle envoie cette année là, 330 colons à Annecy, 560 à Chambery, 330 à Moutiers.

En 1928 Aigueblanche est rajouté à la liste ,avec la création du centre des tous petits qui accueil 120 garcons . En 1931 le centre des jeunes garçons sera inauguré le dimanche 23 aout ,lors de l'inspection générale des centres de vacances. (photo de couverture ) Il acceuillera 120 jeunes garçons.

 

 

 

 

 

photo prise lors de l'innauguration du centre d'Aigueblanche
photo prise lors de l'innauguration du centre d'Aigueblanche

photo prise lors de l'innauguration du centre d'Aigueblanche

Les jolies colonies de vacances

En 1936 sera  rajouté le centre des jeunes filles  à distance raisonnable des 2 autres centres, sa capacité d'accueil sera de 330 places.

A Bellecombe c'est l'association des Petits Parisien Savoyard qui gèrera une petite entité .

Plus tard sur la commune de le Bois au bord de l'Isère sera créer un autre centre équipé celui ci d'une piscine (en bas à gauche sur la photo suivante)

Par la suite , centre de le bois et celui du quartier des Moulins seront racheté par le comité d'entreprise de la socité Hachette.De nombreuses jeunes filles d'Aigueblanche feront les travaux de ménage ,de cuisine et service comme job d'été.Aprés quelques années d'occupation (les normes de sécurité ne permettant plus l'exploitation) ils seront revendus et tranformé en appartements

 

Le centre des jeunes filles deviendra lui la propriété de la municipalité d'Alfortville, puis après quelques années d'abandon racheté par la municipalité d'aigueblanche au environ de 1975. .Le batiment annexe sera utilisé par les services municipaux,et le rez de chaussé du batiment principal séparé en 2 parties (l'accès aux étages est condamné pour des raisons de sécurité )

Une partie accueillera la salle de judo et la salle de musculation et l'autre le centre d'activité qui proposait un club de dessin,photos ,informatique,mécanique ..........

Des balcons du dernier étage (je sais c'était interdit mas quand on est jeune et souple on se faufille partout),on avait probablement une des plus belle vues d'Aigueblanche .

Le batiment principal sera détruit lors de la construction de la voie espress

Il existait dans la vallée de nombreux autre centres : plusieurs aux Avanchers,Doucy,cellier ,Pussy............

Les tentes de la colonnie de Pussy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article