Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aigueblanche autrefois

Des images, des anecdotes et quelques histoires de la vie quotidienne à Aigueblanche et dans sa vallée. N'hésitez pas a prendre contact si vous avez des documents sur la vallée.. Pour ne rien rater abonnez-vous.Un mail vous sera envoyé lors des nouvelles publications

La ruée vers la neige

 

 

 

.....;Pour quelques jours, des appartements sont fermés et des bureaux désertés. Le visiteur trouve porte close,l'appel téléphonique reste sans écho ou bien une voix stylée répond — Monsieur est aux sports d'hiver... Madame aussi est à la neige, et les enfants et les amis… On a évalué à plus de cent mille le nombre des skieurs partis vers les Alpes en une seule journée. Et ceux qui ont choisi la direction des Pyrénées ? Ceux qui préfèrent les pentes douces du Jura ou qui ont voulu fouler le beau tapis blanc étendu sur les montagnes allemandes ? Combien sont-ils partis au total? Nul ne peut le dire.  Les Français n'ont, paraît-il, pas encore adopté la mode des vacances hivernales. Et pourtant, le fait est patent : tout un peuple s'est échappé, même pour quarante-huit heures, vers les montagnes neigeuses. Hier matin, des skieurs, les moins privilégiés, sont revenus déjà, après deux jours de grisantes envolées sur la neige... et deux nuits en chemin de fer. En sautant sur le quai de la gare de Lyon, ils gémissaient : « Quel froid ! ». Les modestes six degrés au-dessous du zéro leur étaient bien plus pénibles que le mordant —18° subi avec le sourire quelque part dans la montagne. Ces amateurs de week-end ont laissé leurs skis en consigne : vendredi soir ils renouvelleront le pèlerinSge vers les immensités blanches.

Bien plus nombreux sont ceux qui consacrent une semaine entière à la neige. Il y a d'abord toute la jeunesse, scolaire ou universitaire. Des équipes joyeuses et décidées ont installé leur quartier d'hiver au loin sur l'Alpe; ils remplissent les chalets et les auberges; plus sportifs que touristes, ils s'intéressent bien davantage au dessin des pistes qu'au confort du logement….

L'Excelsior 27 décembre 1937 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article