Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Auteur:Joel Simond

Ecrivain Peintre

Né à Aigueblanche en 1890, Adrien Ouvrier passa une partie de son enfance en Savoie, puis sa famille déménagea à Narbonne vers 1899. Sa formation artistique, initiée à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse, se poursuivit en 1912 à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris, où il suivit des cours de peinture et de gravure.

Mobilisé de 1913 à 1919, Adrien Ouvrier, d’abord retourné à Narbonne pour son service militaire, se déplaça après la déclaration de guerre avec son régiment dans le nord et l’est de la France. Les carnets qu’il a laissés, où se conjuguent journal et dessins, conservent la mémoire de ces années marquées par les épreuves partagées avec les autres soldats, et le drame personnel, avec la mort de son frère Louis, dès le deuxième mois du conflit.

Sensible aux paysages, comme le montrent certains croquis réalisés durant la Guerre, Adrien Ouvrier resta passionné par le travail d’après nature tout au long de sa vie. Nommé professeur de dessin d’art au collège Ponsard, à Vienne, en 1924, il fit de nombreux paysages, marqués par une riche palette. La Provence et la Corse furent pour lui des sites privilégiés. A Vienne, il s’impliqua dans le domaine de l’édition avec la création d’affiches, l’illustration de revues et la direction artistique de « Vienne en France », édité par Jean d’Auvergne en 1945.

Adrien Ouvrier mourut en 1947, à Saint-Tropez, où il était allé peindre.

Adrien ouvrier
Adrien ouvrier
Adrien ouvrier
Adrien ouvrier

Commenter cet article